Rechercher
  • Alliance Communale

Home Renard : place à l'incertitude...

« Celui qui peut créer dédaigne de détruire ! »

Lamartine


La nouvelle majorité à peine arrivée au pouvoir décide de détricoter le travail de l’ancienne majorité et de l’administration dans son ensemble, après l’Académie… voici le Home Renard.



De l’aveu même du bourgmestre, la nouvelle majorité depuis le 3 décembre 2018, cherche un prétexte pour défaire ce qui avait été fait pendant 6 ans. C’est une attitude qui démontre un manque de volonté ou une incapacité de faire aboutir des dossiers complexes qui ont été mûrement réfléchis durant plusieurs années avec les différents acteurs. Cette attitude ne se fait clairement pas au bénéfice des Gréziens, que du contraire. Aujourd’hui, on se demande quelle va être la prochaine cible des reproches : la maison rurale, la place de Grez-centre… ?


Alliance Communale a toujours réagi de manière positive en apportant des solutions aux problèmes laissés par l’ancienne majorité cdH : les égouts de la rue des Moulins, les problèmes d’inondations, les malfaçons en série de l'école de foot, la TVA liée à la RCA, la chaudière et les châssis de la maison communale (oubliés dans les travaux de rénovation sous la législature 2006-2012), la stabilité du hall omnisports…


« Malheureusement, la majorité hétéroclite Avec Vous (cdH) - Ecolo - Défi ne cherche pas de solutions mais crée des complications » déplore Sybille de Coster-Bauchau.


« 6 années d’implication, de participation pour faire aboutir un projet d’importance pour les Gréziens, aujourd’hui jetées aux orties. C’est un véritable manque de respect pour les Gréziens, l’administration et surtout le personnel et les résidents du Home Renard. Ces derniers se sont vu notifiés dans l’après-midi la décision du nouveau Collège. Quel manque de concertation ! Le financement, les subsides et le permis étaient acquis… aujourd’hui de nouvelles incertitudes planent sur le devenir du home !» lance d’entrée de jeu Sarah van Zeebroeck, conseillère communale et ancienne présidente du CPAS qui a piloté durant 6 ans le projet.


Un terrain qui comporte aussi ses difficultés... (plan de secteur et ruissellement). source: WallOnMap


« L’idée de construire un home sur le terrain jouxtant la ruelle des Foins et le sentier des 5 bonniers n’est pas neuve et a été rapidement abandonnée au vu des embûches et des désidérata de la Ministre de l’époque qui préconisait une reconstruction in situ. Croire qu’un projet à la ruelle des Foins sera un long fleuve tranquille est un leurre. » ajoute Sybille de Coster-Bauchau, ancienne Bourgmestre de Grez-Doiceau.


« D’autant que le projet défendu par la nouvelle majorité comporte de très nombreuses difficultés : dégradation du cadre rural en construisant en zone agricole – il s’agit clairement d’une dérogation au plan de secteur-, l’étroitesse des rues tant lors de la construction qu’après, les risques d’inondation par une augmentation manifeste de l’imperméabilisation des 2 hectares, l’obtention de nouveaux subsides – le projet redémarre à zéro -, les longueurs administratives d’un tel dossier dont les montants dépasseront largement les 10 millions d’€, la longueur des travaux – quand on connait le temps mis pour construire le hall omnisports. 2 ans paraissent utopistes, un délai de finalisation rallongé de 2 ans – on passe de 2022 sous l’ancienne majorité à 2024 sous la nouvelle, une perte de 600.000€ d’honoraires, d’études, d’actes préparatoires le tout jeté par les fenêtres et à combler dans les finances communales auxquels s’ajoutent 205.000€ de remise à niveau de l’actuel home pour le maintenir en fonctionnement et enfin la perte des 27 lits obtenus. Mais le pire est clairement le risque de fermeture du home dans les prochains mois si aucun projet n’est déposé sur le bureau du ou de la Ministre de la nouvelle majorité régionale rapidement » précise Sybille de Coster-Bauchau.


A noter qu’Ecolo, qui en juin 2018 avait voté la modification budgétaire du CPAS permettant de mener à bien la finalisation du projet du Home Renard revient, pour la 2ème fois en 6 mois, sur ses engagements.


Depuis le début de la législature, Alliance communale attend de voir les véritables propositions concrètes de la nouvelle majorité… finalement créer et construire semble bien compliqué pour cette majorité !

0 vue