Rechercher
  • Alliance Communale

26/02/2019: Etre constructifs dans la durée



Depuis le début de la législature, Alliance communale s’attache à dégager des avancées au bénéfice de tous les Gréziens. Alliance communale a donc déposé trois nouvelles propositions pour le prochain conseil communal du 26 février.




- Tendre vers le « zéro déchet » dans les services de l’administration communale;

- Mettre en place un mécanisme d’ « appel d’offres » aux mouvements de jeunesse pour des petits travaux, en vue de financer leur camp ou activités;

- Créer un bois des naissances et des adoptions.


La lutte contre le plastique… deuxième essai


Au niveau mondial, c’est entre 8 et 13 millions de tonnes de déchets plastiques qui finissent chaque année dans les mers et océans. Depuis le dernier conseil du 26 janvier, ce sont près de 600.000 tonnes de déchets plastiques ont été déversés dans les océans. L’urgence est donc bien là… Aujourd’hui, « done is better than perfect » ! Alliance communale propose d’agir et pose les bases son plan d’actions « Zéro déchet ». Des actions concrètes qui ne demandent ni une mise en œuvre fastidieuse ni de grands budgets… uniquement de la volonté.


Depuis quelques semaines, les jeunes marchent dans la rue, conscients que leur avenir est en péril… nous ne pouvons rester insensibles face à leur énergie et leur volonté au changement. « Vous avez espoir que les jeunes sauvent le monde mais ils ne le sauveront pas. Il faut le faire avant qu’ils ne soient devenus grands. » lançait Greta Thumberg devant les députés européens.


« En tant « qu’Acteur public », la Commune de Grez-Doiceau a aussi responsabilité en matière de défense du climat et de lutte contre la prolifération des déchets dont les déchets plastiques. Certains des produits utilisés au sein de son administration comme les poubelles, les récipients (bouteilles en plastique, etc..), les sacs, les chaises, le matériel de bureau, le plastique à usage unique, les seaux, les outillages, etc… ont une durée de vie limitée et doivent être changés, pour certains, régulièrement.


Des actions concrètes peuvent et doivent être menées au sein de l’administration communale afin de diminuer son empreinte « plastique ». » défend Luc Coisman, Ancien échevin de l’Environnement.


Notre projet de règlement qui visait à sensibiliser et à confirmer une certaine politique comme l’usage de gobelets réutilisables lors d’événements publics répondait à une volonté claire d’accompagner la transition des événements locaux vers le « zéro déchets».


Aujourd’hui, une nouvelle proposition d’Alliance communale visant à stimuler les services administration à tendre vers le « zéro déchet » est sur la table du conseil communal. Elle encourage de fait à intégrer des clauses de Développement Durable dans tous les marchés publics. Nous espérons que la majorité aura cette fois le courage et la lucidité d’avancer et de donner une réponse aux milliers de jeunes et moins jeunes présents dans nos rues.

Ils ont raison ! Nous devons leur démontrer que nos générations n’ont pas abandonné la leur !


Scouts, toujours prêts à servir… mais un petit coup de pouce, ça serait sympa !


« Avec le printemps, il est habituel de voir fleurir les annonces issues de patrouilles de mouvements de jeunesse proposant leurs services aux particuliers afin de financer leurs camps, et une partie du matériel dont ils ont besoin : tentes, gamelles, outils, cantines…

L’idée de notre proposition est d’ouvrir une série de petits travaux communaux (ne demandant pas de compétence ou de risque particulier) à ce type d’offres de services contre rémunérations » souligne Brigitte Pensis, conseillère communale.


Ce système offre une plus-value mutuelle pour les deux parties : commune et jeunes… et partant de là, pour la communauté en général.


Outre une réflexion sur des questions d’ordre pratique et juridique, un dialogue avec les mouvements concernés devra être largement initié afin de voir dans quelle mesure ils sont ouverts au concept, et surtout, les faire participer, dès la genèse du projet, à sa réalisation concrète.


« C’est pour cela que nous demandons la réunion d’un groupe de travail assez large. » ajoute Brigitte Pensis


La prévision d’un petit budget de 3.000 euros en MB1 permettrait de gagner du temps en vue d’être opérationnels pour l’été.


Bois des naissances et des adoptions : écologie et convivialité


« Notre commune a connu des déboisements massifs rapidement enrayé par la mise en place d’un règlement communal sur la conservation de la nature, l’abattage et la protection des arbres et des haies. Néanmoins, elle reste grâce à ce nouveau règlement l’une des communes les plus boisées du Brabant wallon avec 20% de son territoire couverts de bois. » introduit Amandine De Greef, Conseillère communale, à propos du projet éco-convivial du bois des naissances et des adoptions.


Afin d’accroître la visibilité et surtout de sensibiliser les gréziens au maintien de notre biodiversité, Alliance communale propose que l’organisation se fasse dans un cadre bien défini d’événement plus large à savoir la « Semaine de l’Arbre » ou lors de la cérémonie d’accueil des nouveaux nés.


Cette proposition de création d’un bois des naissances et l’organisation de la plantation des arbres constituerait donc un événement familial et de rencontres conviviales pour tous les Gréziens.


Retrouvez ces propositions en détail ici

59 vues