Rechercher
  • Alliance Communale

Conseil du 26/02/2019 : Tout ça pour ça!?

La DPC nouvelle est enfin arrivée (même si, à la différence du Beaujolais, elle arrivait avec retard par rapport à la date prévue). Dans ces circonstances, et c’est comme cela que cela avait été vendu par la majorité, nous espérions voir quelque chose d’extraordinaire.



Il n’en a rien été.


Cette Déclaration de Politique Communale est assez convenue et l’on ressent la précipitation tant dans sa rédaction que dans le volet budgétaire extrêmement succinct qui y a été joint. Preuve en est l’aveu par le président du conseil que la mise en page n’a été finalisée que le matin même du 26 février…


Il s’agit en effet d’un long florilège de bonnes intentions et de projets concrètement peu explicités et développés (prenons, pour l’exemple, le centre d’éco-tourisme dont le coût a été estimé à 400.000 euros, mais dont on ne connait ni le rôle, ni l’emplacement potentiel, ni les contours, ni les missions… et encore moins les frais de maintenance et de personnel).


Si les mots de la DPC se montrent ambitieux, bien que souvent flous, le volet budgétaire qui lui est lié se montre en comparaison étonnamment modeste, tant sur la forme (1 page) que sur le fond (un peu plus de 9 millions à l’extraordinaire sur six ans et 350.000 euros annuels pour les nouveaux projets à l’ordinaire…)


Alliance Communale s’étonne aussi du nombre effrayant de projets pour lesquels seules des études de faisabilité sont budgétées (cuisine centrale, plan de mobilité, service des sports, véhicules partagés, centre administratif…). Avoir comme ambition de réaliser des études de faisabilité ne nous semble pas être ce qu’on peut qualifier de « vision pour 2030 ».


Cependant, nous partageons de nombreux objectifs du collège, comme la volonté de réduire les déchets et la consommation énergétique, l’accessibilité du logement ou encore la volonté accrue de délibérations avec le citoyen.


Nous avons donc laissé à la majorité le bénéfice du doute en nous abstenant. Nous restons déterminés à aller à l’essentiel, et à rappeler régulièrement au collège de ne pas se laisser distraire par l’accessoire, tout en restant une force de proposition active, comme en témoignent les points que nous déposons et que nous continuerons à déposer.


Succès divers pour les points déposés par Alliance Communale


Notre motion zéro-plastique ainsi que notre proposition de créer un bois des naissances ont, de leurs côtés, été approuvées, avec amendements, à l’unanimité. Ce dont nous nous réjouissons.


Grez-Doiceau rejoindra donc les nombreuses communes qui ont décidé de lutter activement en interne contre les déchets plastiques et les objets qui en utilisent abusivement. Nous espérons que la majorité finira enfin à nous rejoindre concernant la volonté de lutter contre ces types de déchets au niveau de l’espace public.

De leur côté les jeunes parents se verront offrir un arbre à la naissance ou l’adoption de leurs enfants, avec l’opportunité de le planter soit chez eux, soit dans un espace public dédié à cet effet. Cela aura le double effet vertueux d’améliorer la convivialité de notre commune et de favoriser la biodiversité…


En revanche, notre proposition de mise à disposition de petits travaux pour les membres de mouvements de jeunesse a été rejetée par la majorité. Cette dernière réserve cependant sa réponse finale après consultation des mouvements de jeunesse par l'échevine et la clarification de nombreuses questions d’ordres pratique et juridique… même si c’était précisément la raison pour laquelle nous avions prôné d’emblée la constitution d’un groupe de travail réunissant conseillers, administration, collège et jeunes.


Une bonne partie de cette séance du Conseil Communal est visible sur notre page Facebook (malheureusement, la longueur des débats a eu raison de nos batteries avant la fin... ;-) nous serons plus prévoyant à l'avenir. )

97 vues